Assistance technique importante sur la gestion des restes à recouvrer

Lundi 10 Février:

Mission d'assistance technique en matière d'administration fiscale
FMI-AFRITAC Sud


Faisant suite au passage de l'expert du FMI-AFRITAC Sud, M. Philip PENANJE, en avril 2019, une nouvelle mission d'assistance technique importante sur la gestion des restes à recouvrer a été lancée ce lundi 10 février à Antaninarenina.


Dès le premier jour, un atelier de travail avec les représentants de la Direction des Grandes Entreprises et des Deux Services Régionaux des Entreprises Analamanga a été réalisé. Un ordre du jour, une évaluation de la mise en œuvre des actions recommandées par la mission AFRITAC d’avril 2019, suivi d’un échange sur les problèmes rencontrés par les différents acteurs.


Par ailleurs, cette mission FMI-AFRITAC Sud, visant principalement la modernisation du système de recouvrement des arriérés fiscaux, durera jusqu'au vendredi 21 février et verra la participation d'autres directions et service centraux, telles que la Direction de la Législation Fiscale et du Contentieux, la Direction Technique, ainsi que le Service du Système d'information fiscale.

Mardi 11 février : deuxième journée de la mission FMI-AFRITAC Sud sur la gestion des restes à recouvrer

Cette fois-ci, M. PENANJE, expert du FMI-AFRITAC Sud, s’est mobilisé au niveau de la Direction Technique et du Service du Système d'information fiscale (SSIF), sis à Mandrosoa, afin de discuter de la stratégie de recouvrement des arriérés fiscaux via les outils de dématérialisation, garants de la transparence et de la sécurisation des recettes. Dès lors, a été soulevée la nécessité, d’une part, de sensibiliser les contribuables à recourir à la télédéclaration et au télépaiement et d’autre part, de favoriser la coopération avec les établissements financiers.

Troisième journée de la mission d'assistance technique du FMI-AFRITAC Sud : Réunion entre la Direction de la Législation Fiscale et du Contentieux (DLFC) et M. PENANJE tenue à Tsimbazaza, le mercredi 12 février 2020. Ont été principalement discutés les dispositions légales relatives au recouvrement et au contentieux, ainsi que la situation des restes à recouvrer faisant l’objet de contentieux.